Dans_le_mille , 3 mai 2024

Renégocier son prêt immobilier

renégocier son prêt immobilier




Face à une baisse générale des taux du crédit immobilier, il peut être intéressant de reprendre son contrat de prêt pour renégocier auprès de sa banque son taux, quand celui-ci devient plus fort que la tendance ; ou encore de faire racheter son prêt auprès d’une autre banque.

Vérifier son contrat de prêt immobilier



Il n’y a pas de délais pour renégocier son prêt, mais pour que cela en vaille la peine, il y a 3 points clés à respecter au mieux :

Avoir un écart de taux d’au moins 0,7 point, idéalement 1 point, entre votre taux actuel et le prochain, pour pouvoir englober les frais inhérents à l’opération qui sont les frais de dossier de votre banque et celle de la concurrence, et ainsi faire des économies.

Être dans le 1er tiers, voire dans la 1ère moitié, de remboursement de son crédit. Car c’est en début de prêt que nous remboursons le plus d’intérêts. La part des intérêts sur le capital diminue au fil des années.

Et calculer l’impact des pénalités de remboursement anticipé, s’il y en a…


En effet concernant le dernier point, il s’agit d’éventuelles frais ! Car les pénalités de remboursement anticipé sont négociables dès l’ouverture du crédit. Peut-être que vous avez dans votre contrat de prêt cette clause d’absence de pénalité de remboursement anticipé ?!

Si vous n’avez pas encore souscrit à votre crédit immobilier, il est important de bien penser à demander à votre banque d’inscrire dans les clauses du contrat « le remboursement par anticipation sans pénalités ».

Cette solution vous permet de vous lancer dans l’achat qui répond à votre besoin d’installation sur la durée, sans attendre désespérément une baisse des taux du crédit immobilier. Consultez notre réponse à la question que tout candidat acquéreur se pose, quel est le bon moment pour acheter ?



Ainsi, si ces 3 points de renégociation de crédit sont réunis, renégociez auprès de votre banque ou faites jouer la concurrence auprès d’une autre banque :

  • en comparant les taux des différentes banques,
  • et en calculant le coût de l’opération (les frais de dossier de chacune des banques, les éventuelles pénalités de remboursement anticipé).

Validez donc l’option qui vous fera gagner le plus d’économies !

Retour à la page précédente

Autres articles pouvant vous intérésser :

Prendre rendez-vous