Dans_le_mille , 21 juillet 2023

Rédiger l’offre d’achat immobilier après une visite concluante :
ce que vous devez savoir

Vous venez de visiter un bien sur lequel vous souhaitez vous positionner ? Si tel est le cas, vous êtes au bon endroit ! Vous trouverez dans cet article tous nos conseils et informations pour vous permettre de rédiger votre offre d’achat immobilier en bonne et due forme.

Le format

Le format e-mail est valable !

Vous pouvez en effet, effectuer votre offre d’achat immobilier par un simple e-mail, directement dans le corps du texte. Attention de l’envoyer depuis votre adresse mail personnelle, qui sera utilisée dans la suite des événements par le notaire. Et veillez à ne pas oublier d’indiquer vos coordonnées téléphoniques en signature de mail. Enfin, il est nécessaire de s’assurer de la bonne réception en utilisant avec votre boîte mails l’accusé de réception.

Ou bien de façon plus classique, vous pouvez toujours rédiger votre offre d’achat sous forme de lettre.

De cette manière, vous pouvez apporter votre offre à la visite ou la contre-visite du bien pour la donner en main propre à l’issu du rendez-vous. Il peut également s’agir d’un document lettre numérisé que vous mettrez en pièce-jointe de votre mail, si vous souhaitez un format plus conventionnel tout en envoyant par mail.

Dans les deux cas, il vous faut la transmettre rapidement après la visite si vous êtes sûres du bien pour ne pas voir une autre offre vous doublez et être acceptée par les vendeurs.

Son contenu

Une fois, votre format choisi, il est important de ne pas oublier les différents éléments qui constituent l’offre d’achat immobilier, la rendant ainsi valable.

Listing des éléments de rédaction

  • Lieu et date de l’offre, si document lettre ;
  • Votre identité Nom(s) et Prénom(s), votre adresse postale et coordonnées ;
  • L’identité de votre chasseur immobilier avec le numéro de mandat de recherche, le cas échéant ;
  • Désignation du bien ;
  • Adresse exacte du bien ;
  • Nom de l’agence immobilière chargée de la vente du bien, le cas échéant ;
  • Votre proposition de prix, écrit en chiffres et en toutes lettres ;
  • Vos modalités de financement ;
  • Vos éventuelles conditions suspensives en cas d’acceptation de l’offre ;
  • La durée de validité de la présente offre pour acceptation ;
  • Votre signature.

Désignation du bien

Dans la désignation du bien, il vous faut mettre la typologie du bien, exemple une maison T4 pour 3 chambres. Également, la surface habitable, une description générale de la disposition des pièces avec le nombre de chambre, si le bien comporte un hall d’entrée, une cuisine fermée ou ouverte sur le séjour, etc… Surtout, il ne faut pas oublier d’énoncer les annexes, comme un appartement qui dispose d’une cave ou d’un garage en sous-sol de l’immeuble. En somme, le plus judicieux est de reprendre les éléments descriptifs de l’annonce.

Cette partie est importante car elle vous permet de remettre par écrit les caractéristiques principales du bien vues en visite et elle permet d’identifier le bien immobilier clairement, en plus de l’adresse. Pour autant, Il n’est pas nécessaire de tout décrire !

Trouvez tous nos conseils concernant la Visite d’une maison ou d’un appartement

Le prix

Si vous faites une offre au prix affiché, n’oubliez pas de stipuler le prix de vente de l’annonce dans votre désignation du bien.

Vous êtes libre de mettre un montant du prix d’achat pour lequel vous vous engagez inférieur au prix affiché. Toutefois, votre prix proposé ne peut être en aucun supérieur au prix affiché.

Le montant de votre proposition de prix d’achat est à mettre en chiffres et aussi en toutes lettres pour ne laisser aucune confusion au vendeur.

Modalités de financement

Il s’agit d’indiquer votre plan de financement, si vous payez comptant sans ou avec l’aide d’un prêt immobilier.

Pour rassurer le vendeur, n’hésitez pas à indiquer le montant de votre apport personnel, si vous financez qu’en partie l’achat avec un crédit immobilier.

Les conditions suspensives

Les conditions suspensives sont des clauses inscrites dans le compromis de vente (ou promesse de vente, ou avant-contrat de vente) qui peuvent annuler la signature définitive en cas de non-réalisation de la condition dans un délai défini.

Le principal exemple, l’obtention d’un prêt immobilier, si la condition d’avoir un prêt pour financer l’achat n’a pas pu se réaliser à temps, la transaction immobilière est annulée.

Ainsi, la condition suspensive protège les futurs acquéreurs d’un bien immobilier de renoncer à l’achat s’ils n’obtiennent pas leur prêt immobilier demandé.

Il est donc impératif d’informer les vendeurs dès l’offre d’achat immobilier des conditions suspensives propres au financement de l’achat (découlant du paiement des acquéreurs) qui vont conditionner la réalisation de la vente définitive et être mentionnées dans la promesse de vente (ou compromis de vente).

Il existe d’autres clauses suspensives que l’acquéreur peut bénéficier, dites celles-ci « particulières » comme l’obtention d’un permis de construire pour permettre de financer des travaux d’envergure dans le bien acheté ; ou encore la vente préalable d’un autre bien lui appartenant.

Attention cette dernière clause n’est valable que si l’acquéreur ait signé un compromis de vente de son propre bien avec un acheteur. Si au compromis de vente du bien qu’il achète, l’acquéreur n’a pas signé de compromis du bien qu’il vend, il devra prendre un prêt relais pour acheter. Le vendeur du bien qu’il achète peut également refuser au préalable cette condition suspensive.

A noter que la condition suspensive d’obtention d’un prêt immobilier est obligatoirement mentionnée dans le compromis de vente lorsque l’acheteur est un particulier et qu’il achète un logement par le biais d’un prêt immobilier.

La durée de l’offre

Libre à vous de mettre une durée de validité de votre offre d’achat immobilier. A défaut d’une durée formulée par l’auteur de l’offre, cette dernière est caduque à l’issue d’un délai raisonnable.

Il est quand même mieux de mettre une durée pour pousser aux vendeurs de vous répondre favorablement. Bien que vous décidiez de la durée, laissez toutefois un minimum de 48H.

Il est conseillé de laisser 3 à 7 jours, selon l’attractivité du bien, pour permette un respect mutuel entre vendeur et acquéreur.

Comme vous avez pu le constater avec cet article, nombreux éléments constitutifs d’une offre d’achat immobilier permettent la bonne compréhension et l’assurance de votre engagement auprès des vendeurs. La bonne rédaction peut faire la différence avec un autre candidat acquéreur dont le dossier est similaire au vôtre.

Si elle est acceptée auprès des vendeurs, l’offre d’achat immobilier est également un bon point de départ pour effectuer une signature du compromis (promesse de vente) sous les meilleurs auspices !

N’hésitez pas à utiliser notre Modèle gratuit d’offre d’achat immobilier

La présentation de l’offre d’achat immobilier est une étape charnière dans l’achat du bien immobilier. Votre chasseur immobilier lyon Dans le Mille ne vous trouve pas que le bien idéal mais vous accompagne également à toutes les étapes de l’achat immobilier, dont l’aide à la rédaction et présentation de l’offre d’achat immobilier.

Retour à la page précédente

Autres articles pouvant vous intérésser :

Prendre rendez-vous