Dans_le_mille , 25 juillet 2023

Déménagement dans une copropriété, ce qu’il faut savoir

Vous venez d’acheter votre nouvelle résidence principale dans une copropriété ? Par cet article nous vous aidons à bien préparer votre emménagement. Rien ne doit être laissé au hasard, une bonne organisation vous évitera toute déconvenue le jour J !  

La préparation du déménagement

Plusieurs démarches peuvent se faire en amont, pour faciliter votre installation :

Stationnement : que vous souhaitiez louer un camion ou que vous utilisiez votre voiture, stationner devant l’entrée de son immeuble est parfois compliqué ou soumis à autorisation.

Il y a en général deux cas de figures :

  • L’entrée de l’immeuble donne directement sur rue. Pour réserver un emplacement devant la copropriété il vous faut alors vous tourner vers la Mairie. Ce service parfois payant vous permettra d’avoir l’usage exclusif de ces places publiques pendant une période donnée (2 jours maximum). La Mairie fournit parfois les panneaux, selon les communes. En cas de non-respect il vous suffit d’appeler la police municipale pour enlèvement immédiat du véhicule gênant.
  • L’entrée de l’immeuble est à l’intérieur de la copropriété. Les règlements de copropriétés stipulent en général qu’il est interdit de bloquer ou de gêner l’accès aux voies de circulation. Le plus simple est donc déjà de faire un repérage sur place pour constater les possibilités. S’il y a un espace suffisant pour stationner sans gêner c’est l’idéal. Dans le cas contraire essayez de prendre attache avec les occupants ou le Conseil Syndical de l’immeuble, ils se montreront compréhensifs et pourront vous laisser des places disponibles.

Si vous passez par une société de déménagement elle se charge normalement de ces démarches pour vous. Pensez tout de même à vous le faire confirmer.

Respect : un déménagement entraine forcément une gêne pour les occupants de l’immeuble (ascenseur monopolisé, encombrement, portes laissées ouvertes…).

Afin de respecter vos nouveaux voisins et prévenir de votre emménagement il est fortement conseillé de mettre un mot dans l’ascenseur et/ou le hall de l’immeuble. Faites-le dans l’idéal la veille pour le lendemain, quand cela est possible. N’hésitez pas à mettre votre numéro de téléphone, en cas de gêne les occupants pourraient avoir besoin de vous appeler.

Ascenseur et parties communes : il est vivement conseillé de consulter le règlement de copropriété ou de se rapprocher du syndic pour connaître les modalités d’utilisation de l’ascenseur et des parties communes.

En effet, bien que cela puisse surprendre, certaines copropriétés interdisent l’utilisation de l’ascenseur pour les déménagements. Ces restrictions sont principalement liées à des raisons techniques et de poids, afin d’éviter que l’ascenseur ne se bloque (notamment dans les petits ascenseurs des vieux immeubles).

Lorsque l’utilisation de l’ascenseur est possible, il est obligatoire d’en protéger les parois et le sol pour éviter tout dégât involontaire. Beaucoup de résidences récentes sont d’ailleurs équipées de bâches clipsables à récupérer auprès du syndic ou d’un membre du Conseil Syndical.

Concernant le reste des parties communes par lesquelles vous allez cheminer, il n’est pas obligatoire de les protéger mais prenez toutes vos précautions et éviter l’encombrement dans les couloirs.

Attention, tout dégât lié à votre emménagement pourrait vous être imputé par le syndicat des copropriétaires.

Compteurs et contrats : n’oubliez pas de souscrire les différents contrats nécessaires et non compris dans les charges de copropriété : électricité, Internet, eau, gaz… et surtout une assurance multirisques habitation obligatoire.

Que ce soit compris dans vos charges ou en souscription individuelle, relevez tout de même l’ensemble des compteurs lors de votre emménagement (avec photo), cela peut servir de preuve en cas de besoin.

Administratif : afin d’accélérer la mise à jour de votre dossier nous vous conseillons de prendre contact avec le syndic de copropriété avant votre emménagement. Ce dernier pourra déjà enregistrer vos coordonnées et vous transmettre toutes les informations utiles sur le fonctionnement de la copropriété (appels de fonds, commande de plaques nominatives, mise à jour de l’interphone etc…).

Vous êtes censé avoir les coordonnées du syndic à partir des documents de vente transmis par le notaire et l’ancien propriétaire, sinon n’hésitez pas à les demander. Les informations apparaissent aussi dans le hall de l’immeuble.

Services de déménagement : il existe de nombreuses sociétés de déménagement si vous souhaitez déléguer cette tâche fastidieuse.

Pour un service plus complet il existe des plateformes telle que Papernest qui proposent de trouver et souscrire pour vous un package de services et contrats aux tarifs négociés : contrat électricité, déménageur, location de camion, assurance habitation etc… La prestation est souvent gratuite, ces plateformes se rémunérant via des commissions auprès des prestataires.

Le jour J

Le grand jour est arrivé. Faites attention de ne pas commencer l’emménagement trop tôt (pas avant 9h) pour éviter les nuisances sonores et pour respecter la législation à ce sujet.

Si vous avez loué un camion essayez de protéger/baliser les abords du véhicule pour éviter tout accident (notamment lors de l’utilisation d’un hayon).

Afin de faciliter vos déplacements et empêcher toute dégradation involontaire, bloquez les portes de l’immeuble ouvertes.

Vous allez certainement croiser des voisins, par courtoisie demandez leurs s’ils ont besoin de l’ascenseur. Cela peut aussi être l’occasion de se présenter et de programmer le premier apéro !

Une fois le déménagement terminé vous aurez sûrement des cartons à évacuer. Il n’est pas autorisé de jeter des cartons entiers dans les poubelles de la copropriété, les bacs seraient vite encombrés. Prenez le temps de les découper en petits morceaux afin de limiter la taille.

Pour finir, retirez votre mot affiché dans les parties communes et si vous le souhaitez vous pouvez le remplacer par un petit message de remerciement.

L’après emménagement

Les travaux : Une fois installé il y a souvent des travaux à faire, ne serait-ce que pour installer du mobilier ou de la décoration. En copropriété il y a des heures à respecter pour cela, afin de limiter les nuisances sonores sur les heures de repos ou de repas.

En règle générale il est possible de faire des travaux :

  • En semaine de 8h à 12h et de 14h30 à 19h. Pour les travaux conséquents (chantier total) la plage horaire en semaine est de 7h à 12h et 14h à 20h.
  • Le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h, quel que soit le type de travaux.
  • Le dimanche de 10h à 12h, quel que soit le type de travaux.

Pour plus d’informations concernant les travaux en copropriété, arrêtez-vous sur notre article Les travaux de copropriété en parties communes, comment ça marche ?

Les poubelles : Renseignez-vous également sur les jours de sortie des poubelles, qui varie selon les communes. Cela vous permettra de mieux vous organiser dans votre gestion des déchets.

Les voisins : Vous pouvez vous présenter à vos voisins, cette démarche se perd mais elle est toujours appréciée des voisins.

La paperasse : qui dit nouvelle adresse dit changements administratifs. Dans les plus importants, pensez à changer l’adresse de la carte grise de votre véhicule (obligatoire, gratuit et démarche en ligne). En période d’élections ou par anticipation, changez votre carte d’électeur en passant en Mairie de votre nouveau lieu de résidence. Vous pouvez également mettre à jour la plupart de vos documents officiels avec votre nouvelle adresse. Il vous faut de plus prévenir (ou modifier en ligne) les différents organismes par lesquels vous êtes en contrat ou percevez des aides ou autres opérations financières (banque, CAF, employeur, assurance…).

Un déménagement dans une copropriété ne s’improvise pas, que ce soit en amont, le jour J ou encore après, chaque étape demande une organisation soignée pour ne rien oublier. Déménager en ayant bien tout préparé permet d’être plus serein et d’avoir une bonne connaissance des règles à respecter au sein de la copropriété.

Retour à la page précédente

Autres articles pouvant vous intérésser :

Prendre rendez-vous